Quels sont les organismes qui vous aideront à financer votre formation de création d’entreprise ?

//

La formation d’une entreprise requiert de nombreuses compétences, que ce soit sur le plan humain, financier, informatique, commercial ou même technique. De ce fait, le lancement de votre propre société n’aboutira pas toujours en succès, si l’une de ces compétences manque à l’appel. Afin d’éviter que vos lacunes se mettent à travers votre chemin lors du lancement de votre projet, il est préférable de suivre une formation de création d’entreprise.

Quels sont les objectifs de la formation de création d’entreprise ?

La formation de création d’entreprise est bénéfique pour les nouveaux entrepreneurs sur plusieurs plans. Tout d’abord, elle permet d’établir une stratégie d’entreprise bien définie et d‘acquérir les bonnes méthodes pour lancer un business. Ensuite, elle vous permet d’éviter toutes les erreurs de débutants qui surviennent, et ce, en maîtrisant tous les outils de base.

Une fois votre projet lancé, la formation vous permettra d’identifier toutes les ressources utiles à la fructification de votre concept.

Enfin, la formation vous permettra également d’avoir plusieurs contacts de porteurs de projet et d’échanger avec eux, et de comparer vos points de vue. L’établissement de connexion lors du lancement est une phase très importante, étant donné qu’elle permet d’élargir son réseau social et professionnel.

Comment financer ma formation de création d’entreprise ?

Selon votre situation et statut actuel, de nombreux organismes peuvent prendre en charge la formation que vous avez repérée.

Les demandeurs d’emploi

Les centres de formation sont généralement conventionnés avec la région concernée, on retrouve par exemple : Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) ou même avec le FSE (Fonds social européen).

Pôle emploi peut également prendre en charge les frais d’une formation grâce à son programme AIF, soit aide individuelle à la formation. Ceci dit, Pôle emploi n’intervient que lorsque la formation ne peut pas être financée par les autres dispositifs d’aide.

Si vous avez des formations non utilisées, acquises lors de votre précédent emploi, il est possible de les poursuivre. Vérifier votre certificat de travail ainsi que votre compte personnel de formation pour vous en assurer.

Les salariés

D’une part, votre stage peut parfaitement être comptabilisé dans le cadre de votre compte personnel de formation. En effet, il est possible d’utiliser votre droit à la formation pour perfectionner votre projet de lancement d’entreprise. La seule condition est que votre employeur soit d’accord avec le choix de votre formation.

D’autre part, il est possible de demander un CPF de transition afin de s’inscrire pour une formation quelconque et d’évoluer dans le domaine.

Les entrepreneurs

En tant qu’entrepreneur, il est possible de poursuivre la formation que vous choisissez sans aucune contrainte. Mais attention, en prenant en compte l’engagement envers votre projet, il sera plus difficile de libérer du temps pour la formation.

Rapprochez-vous de votre organisme de cotisation pour en savoir plus sur le financement de votre formation :

  • de l’Agefice, si votre société est commerciale ;

  • du Fonds d’Assurance Formation (FAF), si vous êtes orienté vers l’artisanat : il est également possible de contacter votre chambre de métier et de l’artisanat ;

  • du Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL), si votre métier est considéré comme profession libérale.

Les formations disponibles pour les trois statuts sont de durées et de prix variables, commençant de l’apprentissage jusqu’au perfectionnement, et peuvent être entamées à n’importe quel moment du processus de création d’entreprise.